Press "Enter" to skip to content

L’eau : un besoin ultime pour l’organisme

Le bien-être et la vitalité reposent entièrement sur un corps en parfaite santé. Mais pour hydrater suffisamment l’organisme, il est recommandé de boire de l’eau d’environ 1,5 l par jour. Seulement, les bouteilles d’eau commercialisées varient en fonction de leur teneur en minéraux et leur nature gazeuse ou non. Eau plate, eau gazeuse, eau minérale… Retrouvez dans cet article comment les distinguer. Dans quels cas sont-elles recommandées et quels sont les effets de la déshydratation ?

 

Les distinctions à faire entre les bouteilles d’eau mises en vente

En période de forte température ou en hiver, il est toujours nécessaire de boire régulièrement de l’eau. Mais avant de choisir une bouteille d’eau particulière, voici comment les distinguer :

 

L’eau minérale

Ce type d’eau provient d’une source souterraine. Elle est indiquée pour les nourrissons ou toute autre personne fragilisée par la maladie. Pour cette raison, l’eau minérale naturelle constitue un choix sain pour accompagner un régime particulier. Néanmoins, il existe une distinction évidente sur cette bouteille et d’autres catégories, surtout au niveau de la teneur en minéraux. En principe, une eau minérale a une teneur stable en composition minérale et en goût, ce qui n’est pas le cas pour l’eau de source ou encore celle du robinet.

Si vous êtes au magasin, en train de choisir parmi les bouteilles d’eaux minérales, vous rencontrerez souvent les catégories suivantes :

  • Eau minérale riche en calcium ;
  • Eau minérale riche en magnésium ;
  • Eau minérale riche en sodium.

L’eau de source

Tout comme l’eau minérale, l’eau de source naturelle provient également d’une source souterraine. Si la première contient une composition fixe dans chaque bouteille, celle puisée dans cette source d’eau varie. Si l’eau minéralisée est donc indiquée pour les patients surveillant particulièrement leur état de santé, l’eau de source convient à la majorité. Ces deux variantes sont tout de même des eaux riches en minéraux et oligo-éléments, sauf que leur consommation suit ces prescriptions.

 

L’eau gazeuse

Contrairement aux eaux plates, les bouteilles d’eau gazeuse contiennent des bulles. Servis lors des réceptions ou accompagnants, ces produits sont en réalité des variantes d’eau minérale gazéifiée.

L’eau du robinet

Eau plate par excellence, mais ne gagnant pas l’unanimité, ce dernier type ne suscite pas trop l’engouement. Bien qu’ayant une certaine pureté équivalente à celle des eaux en bouteilles, elle provient de sources variées comme les lacs, les rivières ou les nappes phréatiques.

Quels sont les avantages de boire de l’eau plate ?

Le corps est composé à 60 % d’eau. Cela explique pourquoi l’eau plate est indispensablement liée à notre survie. Si vous hésitez à ce sujet, voici les bienfaits de la consommation d’une quantité suffisante d’eau en bouteille :

  • Pour traiter les troubles digestifs et particulièrement les ballonnements ressentis au niveau de l’estomac. Après les repas succulents ou en cas d’acidité gastrique, les eaux riches en minéraux apaisent les sensations de lourdeurs ;
  • Pour lutter contre le stress, l’hypersensibilité ou toute autre forme d’anxiété, suite à un manque de magnésium. La consommation d’eau naturelle fournit donc à l’organisme le taux de calcium et magnésium essentiel à son bon fonctionnement ;
  • Pour accompagner un régime alimentaire efficace. Les médecins recommandent de boire au moins 1,5 l d’eau pour éliminer entièrement les toxines contenues dans l’organisme. L’eau en bouteille agit en tant que coupe-faim vu sa teneur en minéraux, favorisant le drainage lymphatique.

Existe-t-il des recommandations pour la boire ?

La soif ne constitue pas forcément le seul indice d’une déshydratation. Un corps en pleine activité perd normalement une quantité excessive d’eau, d’où l’importance de la remplacer par de l’eau plate. Il est donc conseillé de boire régulièrement sa bouteille d’eau plusieurs fois dans la journée.

Les sportifs sont les principaux victimes de la déshydratation. Pour éviter un déséquilibre suite à une forte sudation, il est préférable de boire environ un demi-litre d’eau trois heures avant l’entraînement.

Derniers conseils lors du choix de votre boisson : bouteilles haut de gamme, eaux du monde, eaux plates reconnues issues d’une source ou parc naturel… Pensez toujours à vérifier leur étiquette. En procédant ainsi, vous faciliterez votre choix d’eau plate en fonction de vos besoins.