Chouchoutez votre chat, donnez-lui des compléments alimentaires!

 

Les compléments alimentaires  ne sont pas uniquement destinés à l’être humain. Pour prendre soin de la santé de nos animaux de compagnies, il existe des nutriments et vitamines qui peuvent leur être administrés sous forme de compléments.  A la différence des médicaments chimiques, ces derniers sont fabriqués à partir d’éléments naturels. Leurs bienfaits pour votre chat en sont nombreux, on vous explique pourquoi. 

  

Pourquoi administrer un complément alimentaire à votre matou ?

Avant tout, qu’est-ce qu’un complément alimentaire ? 

C’est une sorte de remède (gélule, capsule, comprimé ou liquide) qui va venir renforcer l’alimentation de votre chat. Celle-ci se doit d’être assez équilibrée et adaptée à l’âge et à l’état de votre chat. Il se peut qu’il ait besoin de compléments afin de parer à ces carences en vitamines, protéines, minéraux ou simplement pour avoir plus de tonus et renforcer ses défenses immunitaires. 

 

En cas de carence alimentaire 

En principe, la nourriture pour chat industrielle est à même de lui fournir tout ce dont son organisme et son système immunitaire ont besoin.  Mais si vous remarquez : 

  • Une perte de poids significative
  • Une perte de poils inhabituellement en grande quantité ou un pelage en mauvais état
  • Un stress,

Il faut alors demander conseil au vétérinaire pour savoir quels compléments alimentaires peut-on lui donner et identifier les causes de ces différents symptômes. 

 

Pour les chats âgés ou les chatons 

Les compléments alimentaires vont venir aider le chat dans sa phase de croissance mais aussi pour l’aider à soulager les maux de la vieillesse. Concernant le chaton, s’il bénéficie d’une alimentation correcte avec le lait de sa mère et qu’il est en bonne santé, le complément n’est pas nécessaire, contrairement à un tout jeune chat orphelin. Les compléments peuvent aider les chats vieillissants pour leur digestion ou l’arthrose.  Il faut toujours demander l’avis du vétérinaire. 

 

Les chattes gestantes et allaitantes 

Si leur alimentation est complète, les chattes en gestations n’ont pas besoin de vitamines ou compléments particuliers. Par contre, un apport en  omégas 3 et en acide folique les aideront au développement cérébral des fœtus. Mais une alimentation saine est très importante car au fur et à mesure de la gestation, ses besoins augmentent. Il en va de même durant l’allaitement, un aliment pour chatons convient à la mère également. 

 

Quels sont les meilleurs compléments alimentaires système immunitaire pour votre chat ? 

Les compléments alimentaires de base pour le système immunitaire de votre chat

On peut administrer un complément alimentaire système immunitaire chat pour renforcer ses défenses naturelles. Il a alors besoin de nutriments riches en antioxydants, en vitamines E et C et en taurine.  On peut notamment citer : 

  • L’herbe à chat : il réduit les boules de poils ou problèmes de digestion
  • L’huile : on utilise les huiles végétales telles que l’huile de colza et de soja, riches en nutriments et en acides essentiels. Mais les huiles ne sont pas compatibles avec les aliments industriels.
  • Le kéfir de lait riche en probiotiques, bénéfiques au transit et au fonctionnement du tube digestif. Il faut éviter les laits riches en lactose qui peuvent entrainer des problèmes rénaux.

Les compléments alimentaires facultatifs

  • La taurine et les vitamines peuvent aider le chat à renforcer son squelette et sa vision mais aussi son cœur.
  • Le lait pour chat, pauvre en lactose, est plus digeste. Riche en calcium et en sucre, il est à éviter pour les chats en surpoids.
  • Les friandises sont caloriques et riches en amidon. Il ne faut pas lui en donner si ces friandises ne sont pas aux normes européennes.

Rien ne remplace une alimentation saine et équilibrée

Le chat est un carnivore. Par conséquent la grande majorité de son alimentation est basée sur la viande. Il est recommandé de lui donner parfois des céréales et des légumes, ou des croquettes et pâtées pour chats contenant des protéines animales. Il ne faut pas oublier l’exercice physique et l’eau et absolument éviter les aliments nocifs tels que le chocolat, le café, le produit laitier, l’oignon, l’ail ou les œufs.